Fermer

L’industrie 5.0 ou l’humain d’abord

Comme l’évoquait déjà L’usine-nouvelle dans son article du 16/03/2018, : « Avec l’arrivée de la robotisation et les progrès technologiques de la robotique, beaucoup s’imaginaient voir l’humain entièrement absent de la production, récoltant les fruits du travail acharné de robots comme seuls et uniques travailleurs. »

Aujourd’hui et surtout après la crise sanitaire que nous avons traversée, « ramener l’humain au centre du processus de production, avec le robot », n’est plus qu’une simple tendance. Certes les dirigeants doivent trouver des solutions pour digitaliser les processus et améliorer la productivité dans leur usine. Mais il s’agit aussi et surtout de réduire la pénibilité et la répétitivité des tâches et de permettre aux opérateurs de monter en compétences.

A ce titre, l’industrie 4.0 ou industrie du futur, est la quatrième révolution industrielle dans laquelle les consommateurs peuvent communiquer avec les machines. L’industrie 4.0 se caractérise par la mise en place de capteurs qui permettent aux robots d’une chaîne de production de dialoguer et d’adapter l’outil de production aux différents besoins, les maintenances, les besoins des marchés…

Cependant, l’idée que le robot puisse remplacer entièrement l’humain, est déjà dépassée. Désormais, l’avenir est à la combinaison entre l’humain et le robot collaboratif. On parle de cobotique. Mais « implanter un robot n’est pas synonyme de science-fiction » comme l’évoque Didier Emorine, Ingénieur Technico-commercial chez Energence. Le cahier des charges doit être précis : où placer le robot ? Quels sont les objectifs de l’entreprise en gain de cadence ? Quels sont les interactions hommes/machines ? Comment est envisagée la présence des opérateurs ?

L’industrie 5.0 est donc l’alliance du cobot et de l’humain pour permettre à l’industrie d’atteindre son plus haut potentiel : une production de masse grâce au robot, qui sert d’outil multifonctionnel à l’opérateur humain qui pour sa part y ajoute son savoir et sa créativité, libéré des tâches rébarbatives. C’est cette union qui transformera l’industrie d’aujourd’hui en l’industrie « 5.0 » du futur.

Pour Energence, l’industrie 5.0, est une industrie qui place l’homme au coeur de son process en créant une harmonie véritable et durable entre l’homme, la machine et la data. Une industrie plus intelligente, plus respectueuse de l’homme et de l’environnement. Mais également une industrie, moins pénible, plus créative et donc plus profitable et productive. Energence se positionne sur l’industrie 5.0, pour contribuer concrètement à la performance globale des entreprises.