Fermer

A la découverte des experts ENERGENCE

Aujourd’hui, rencontre avec Thierry, automaticien responsable supervision et régulation

Ce genre de métier Thierry…En 2 mots…

OK, diplômé en génie électrique et réseaux de communication, je suis automaticien depuis 2014 chez ENERGENCE. Plus particulièrement chargé de la supervision et de la régulation des process industriels de nos clients.

Hum…Supervision, régulation. Pour ne pas confondre, expliquez nous

C’est simple. La supervision est la technique qui nous permet de visualiser l’ensemble d’un système, en général informatique, depuis lequel on collecte et traite des données. Ce système nous aide à contrôler les éventuels dysfonctionnements et les traiter quasi instantanément.

La régulation est un système autonome qui permet grâce à des procédés d’automatisme et des outils adaptés d’obtenir une valeur ou de maintenir une grandeur. En général, souhaitées par le client.

Ça se précise…Que peut réguler ENERGENCE alors ?

Concrètement, on peut nous demander de réguler une température mais aussi réguler des niveaux, une vitesse ou réguler une certaine pression. Nous travaillons régulièrement pour des professionnels du froid qui, vous vous en doutez, nous demandent des régulations de température dans les chambres froides…ça a été le cas par exemple pour l’entreprise BIGARD pour qui nous avons mis en place un système de régulation des débits de distribution du fluide frigorigènes pour de la production de froid. « Cette supervision de 5000 points mise en place est évolutive et est maintenue en permanence. »

Le champ des possibles est incroyable ! Quels autres exemples de travaux de régulation pouvez-vous vous vanter d’avoir mis en œuvre ?

Pour une entreprise de collecte et recyclage de déchets, nos équipes ont mis en œuvre une régulation de vitesse des convoyeurs, afin d’assurer le fonctionnement correct du flux des déchets à trier. À l’inverse, dans une plus petite structure de manège à chevaux (grâce à un automate de type Zélio), on nous a demandé d’assurer la régulation de la vitesse du tourniquet selon le cycle sélectionné. Cette intervention (ou ce développement) peu commun ou assez spécifique a permis de synchroniser les cycles, liés à l’exercice prévu pour le cheval. Tout ça pour vous dire qu’ENERGENCE peut répondre à toutes les demandes de réglage et d’automatisation des processus industriels, quels que soient la taille de l’entreprise et son besoin.